Pourquoi GetApp est gratuit

La fiabilité des moteurs de recherche alternatifs en 2023, selon les utilisateurs

Publié le 2023-04-13 par Tessa Anaya

Les moteurs de recherche en ligne prétendent nous donner les réponses les plus pertinentes à nos requêtes, mais les internautes québécois trouvent-ils les résultats fiables? Comment prendre en compte les niveaux de confiance dans les stratégies SEO (Search Engine Optimization ou "optimisation pour les moteurs de recherche") pour la recherche en ligne et sur les réseaux sociaux? Nous avons demandé à près de 300 internautes québécois de nous donner leur avis.

Étude comparative entre les moteurs de recherches pour les internautes québécois en 2023

La plupart des internautes québécois effectuent des recherches en ligne tous les jours, mais trouver du contenu sur Internet n'a jamais été une science exacte. Lorsque nous saisissons des termes dans un moteur de recherche, des milliards de pages potentielles peuvent apparaître et le fournisseur de recherche doit sélectionner celles qui lui semblent le plus pertinentes. Le perfectionnement de ce système a permis à des entreprises comme Google de devenir la plateforme préférée des participants à notre enquête.

Mais les moteurs de recherche ne gagnent pas de l'argent uniquement en fournissant des liens a priori pertinents. Les publicités et le contenu sponsorisé peuvent aussi influencer ce qui apparaît sur les pages de résultats de notre recherche. Et les moteurs de recherche utilisent souvent les données qu'ils recueillent à notre sujet pour rendre les résultats pertinents à nos yeux. Aucun d'entre nous ne sait vraiment comment fonctionnent les algorithmes de recherche des fournisseurs, alors à quel point pouvons-nous faire confiance aux informations qu'ils nous proposent?

Outre les moteurs de recherche, 35 % des internautes québécois utilisent aussi les réseaux sociaux pour rechercher des contenus. Étant donné que n'importe qui avec une connexion à Internet peut publier ce qu'il veut sur ces plateformes sans aucune restriction ou presque, il n'y a aucun moyen de savoir si les tweets, les vidéos, et les articles que nous trouvons sur ces réseaux fournissent des informations vraiment fiables ou constituent des résultats pertinents.

Pour comprendre ce qu'en pensent les consommateurs, nous avons interrogé 282 internautes québécois qui effectuent des recherches en ligne au moins une fois par mois. Dans un article précédent, nous avons examiné les différences entre leurs attitudes vis-à-vis des réseaux sociaux et des moteurs de recherche traditionnels. Nous nous concentrerons maintenant sur la fiabilité et le respect de la vie privée lors de recherches en ligne.

Comparaison entre les moteurs de recherche : les traditionnels jugés globalement plus fiables

Dans l'ensemble, les personnes interrogées dans le cadre de notre enquête sont plus nombreuses à utiliser les moteurs de recherche (95 %) que les réseaux sociaux (35 %). Il y a de nombreuses raisons à cela, que nous avons examinées dans la première partie de cette enquête. Si la force de l'habitude représente un facteur important, il en va de même pour la confiance.

Parmi ceux qui n'utilisent pas les réseaux sociaux pour effectuer leurs recherches, la raison principale évoquée par 34 % des personnes interrogées est qu'elles jugent “peu fiables” les résultats qu'elles obtiennent. Pour autant, cela ne signifie pas que les utilisateurs des moteurs de recherche prennent les résultats qu'ils y trouvent pour argent comptant. Seules 7 % des personnes interrogées déclarent faire totalement confiance aux informations qu'elles trouvent grâce aux moteurs de recherche. Un peu plus de la moitié (55 %) disent avoir confiance en règle générale, tout en restant prudentes, et 36 % déclarent que cela dépend de la requête et des sources.

Quel moteur de recherche vous semble le plus fiable?

Les gens cherchent souvent à vérifier l'authenticité des informations fournies par les moteurs de recherche. Plus d'un tiers d'entre eux (36 %) déclarent vérifier auprès d'une autre source la plupart du temps, et 56 % le font parfois, s'ils ne sont pas sûrs des informations obtenues.

Les moteurs de recherche des réseaux sociaux génèrent un certain scepticisme

Les personnes qui utilisent les réseaux sociaux pour leurs recherches font généralement un peu moins confiance à ces plateformes que les utilisateurs de moteurs de recherche. 4 % d'entre elles déclarent avoir confiance en général, et pour 64 %, cela dépend de la demande et des sources.

Fiabilité des moteurs de recherche sur les réseaux sociaux

Les internautes ont tendance à vérifier les informations qu'ils obtiennent des réseaux sociaux, tout comme ils le font pour les contenus provenant des moteurs de recherche. 34 % cherchent à les vérifier "la plupart du temps", tandis que plus de la moitié (56 %) le font “parfois”, lorsqu'ils ne sont pas sûrs des informations obtenues.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont tendance à considérer que les plateformes elles-mêmes sont dignes de confiance "parfois" ou "la plupart du temps".

Les utilisateurs de plateformes de recherche sur les médias sociaux font-ils confiance à leurs résultats?

Pour les trois réseaux sociaux les plus populaires pour effectuer des recherches (YouTube, Facebook et Instagram), relativement peu d'utilisateurs les jugent tout à fait dignes de confiance ou pas du tout dignes de confiance. Cela peut s'expliquer par le fait que les utilisateurs comprennent le mélange de contenu que l'on trouve sur ces réseaux et savent que les algorithmes font apparaître certains types de contenu pour que les gens continuent à faire défiler les pages. Par conséquent, il est possible que les utilisateurs de ces plateformes se soient habitués à évaluer la fiabilité des contenus.

Le saviez-vous? Les logiciels de marketing des réseaux sociaux vous aident à automatiser et rationaliser vos campagnes en ligne. Ces outils vous permettent de créer, gérer et suivre le résultat de vos activités marketing sur Facebook, Twitter, YouTube et d'autres réseaux sociaux. 

Les publics, les parcours et les contenus diffèrent en fonction du réseau social. Les PME devraient prendre le temps de comprendre comment différencier et mettre en œuvre leurs campagnes en conséquence, tout en contrôlant leurs performances et en procédant aux ajustements nécessaires.

Les internautes apprécient l’approche des résultats personnalisés

De nombreux moteurs de recherche et réseaux sociaux cherchent à adapter leurs résultats de recherche à chaque utilisateur. L'idée sous-jacente est de fournir des informations plus pertinentes, ce qui implique également de recueillir des données sur l'utilisateur pour obtenir ces résultats.

En général, les internautes sont favorables à la recherche personnalisée. 21 % déclarent qu'ils la trouvent utile et 60 % assez utile. Ceux qui l'apprécient trouvent qu'elle facilite leurs recherches, leur fait gagner du temps et leur apporte parfois de bonnes surprises. D'autre part, ceux qui ne trouvent pas utiles les résultats de recherche personnalisée déclarent qu'ils ne veulent pas que le moteur de recherche déduise et décide à l'avance de ce qu'ils pourraient trouver intéressant ou non. Ils évoquent également les questions de confiance et de respect de la vie privée.

Pour ou contre la recherche personnalisée?


La localisation est un autre moyen de rendre les résultats de recherche plus pertinents. Par exemple, lorsque les internautes canadiens effectuent des recherches, ils tombent souvent sur des contenus provenant de sources américaines qui ne correspondent pas toujours à leurs besoins. La recherche géolocalisée vise à atténuer ce type de résultats.

La localisation des résultats de recherche est particulièrement intéressante pour les utilisateurs de téléphones portables, deuxième moyen de recherche en ligne le plus prisé par les internautes québécois. Si un utilisateur recherche une station-service, un restaurant thaïlandais ou une pharmacie, par exemple, il obtiendra une liste des établissements les plus proches de lui à ce moment-là. Bien entendu, le fournisseur de services de recherche devra connaître la localisation de l'internaute pour pouvoir lui proposer ces résultats.

Les internautes apprécient les résultats géolocalisés lorsqu'ils effectuent des recherches : 26 % les trouvent “très utiles”, et 53 % les trouvent “plutôt utiles”. Ces répondants déclarent que cela leur facilite la recherche de lieux situés dans les environs et qu'ils obtiennent des résultats plus précis. Mais d’autres se montrent dubitatifs et se soucient du respect de la vie privée et du fait que les recherches localisées peuvent fausser les résultats inutilement.

Le saviez-vous? En tant que PME, vous pouvez adapter votre activité Internet et marketing grâce à des logiciels de personnalisation. Les visiteurs de votre site Internet reçoivent alors un contenu personnalisé, comme des recommandations basées sur leurs précédentes navigations. Vous pouvez aussi utiliser les logiciels de personnalisation pour recueillir des informations sur vos clients et leur envoyer des courriels ou des publicités personnalisés.

Les internautes tendent à prendre des mesures pour protéger leur vie privée lors de leurs recherches en ligne 

L'utilisation d'Internet en 2023 implique souvent un partage des données personnelles. Les entreprises ont besoin d'informations personnelles pour fournir les biens et les services qu'elles proposent (noms, adresses, coordonnées bancaires, etc.) mais elles collectent parfois des données moins évidentes, comme nos habitudes de navigation ou notre géolocalisation. Cela peut les aider à nous fournir des résultats de recherche plus pertinents ou de la publicité ciblée, par exemple.

Dans la plupart des cas, les internautes peuvent choisir les informations qu'ils partagent et adopter des mesures pour protéger leur vie privée en ligne. S'il est simple de cocher ou de décocher une case lorsqu'on remplit un formulaire, certaines actions requièrent parfois une connaissance technologique plus approfondie.

Néanmoins, la plupart des utilisateurs déclarent prendre des mesures pour protéger leur vie privée lorsqu'ils effectuent des recherches : 29 % en prennent “toujours”, 52 % “parfois” et 16 % “rarement”. Les tactiques les plus courantes utilisées par les personnes interrogées consistent à choisir des mots de passe forts et uniques, à partager le moins d'informations possible et à utiliser une authentification à double facteur.

Conseil à suivre : nos propres études laissent entendre que les clients privilégient les entreprises qui respectent la vie privée et qu'ils sont prêts à renoncer à une marque s'ils sont en désaccord avec ses pratiques. Les PME ont tout intérêt à revoir leur politique de protection des données et de respect de la vie privée, à s'assurer qu'elles sont conformes aux meilleures pratiques de leur secteur d'activité et à investir dans les bons logiciels de sécurité informatique.

Les internautes font davantage confiance au gouvernement qu'aux médias

Les moteurs de recherche ont pour objectif de fournir des résultats crédibles et fiables. Bien que cela soit parfois difficile à évaluer, les internautes se réfèrent à la source pour déterminer la fiabilité d'un contenu en ligne. Nous leur avons donc demandé de sélectionner les trois sources d'informations les plus dignes de confiance selon eux.

La plupart des personnes interrogées considèrent que les organisations scientifiques et le gouvernement sont les plus dignes de confiance, devant les marques connues et les organes de presse. Les créateurs de contenu réputés obtiennent de moins bons résultats.

Sources des moteurs de recherche et confiance qu'elles inspirent aux internautes

Au lieu de fournir des informations provenant de sources disparates en réponse aux requêtes des clients, les moteurs de recherche pourraient aller plus loin en générant des réponses directement, sur la base des données recueillies.

Lorsque nous avons mené cette enquête, début 2023, ChatGPT était l'un des sujets les plus discutés dans le domaine de la technologie. Ce robot conversationnel doté d'une intelligence artificielle de la jeune entreprise OpenAI vise à imiter le langage humain et peut synthétiser des textes complexes sur n'importe quel sujet, en réponse à des questions. Cela a soulevé de nombreuses questions parmi les écrivains, les journalistes et les créateurs de contenu, auxquelles ont déjà répondu Google et Microsoft.

Nous avons demandé aux personnes interrogées si elles accepteraient que l'IA s'occupe de leurs recherches, examine les informations disponibles en ligne et leur fournisse une réponse unique synthétisée. Nous avons obtenu des réponses illustrant une certaine hésitation. Si 12 % des répondants déclarent que cela faciliterait la recherche, une majorité (43 %) pensent que cela dépend du sujet, et 29 % affirment qu'ils vérifieraient quand même les résultats. Par ailleurs, 15 % de répondants, soit une proportion non négligeable, prétendent qu'ils ne feraient tout simplement jamais confiance à l'intelligence artificielle pour effectuer des recherches en ligne.

Les internautes québécois pensent que les informations en ligne ne sont pas toujours fiables

Dans l'ensemble, les internautes québécois sont satisfaits des moteurs de recherche et des réseaux sociaux pour trouver des informations en ligne, mais ils reconnaissent que certaines de ces informations ne sont pas fiables. Ils sont également conscients qu'il y a des compromis à faire entre la protection de la vie privée et la facilité des recherches et ils veillent à protéger leur sécurité en ligne.

Les PME doivent s'assurer que leur contenu Internet soit publié sur ou avec des plateformes et des marques réputées fiables. Elles doivent également s'assurer que la protection des données, le respect de la vie privée et la sécurité sont conformes aux attentes des clients.

Vous cherchez un logiciel de SEO? Consultez notre catalogue!


Méthodologie :

Pour recueillir des données de cette étude, GetApp a mené une enquête en ligne en février 2023, auprès de 1 004 personnes résidant dans toutes les provinces du Canada, dont 282 au Québec. Le panel de participants est représentatif de la population canadienne en ce qui concerne l'âge et le sexe et vous trouverez ci-après les critères de sélection des participants :

  • Âgé(e) de plus de 18 ans
  • Effectue des recherches en ligne au minimum plusieurs fois par mois


Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.

À propos de l'auteur(e)

Tessa est analyste de contenu pour GetApp. Elle fournit des informations sur les logiciels aux PME locales. Citée par Globe and Mail, La Presse, Financial Post et Yahoo.

Tessa est analyste de contenu pour GetApp. Elle fournit des informations sur les logiciels aux PME locales. Citée par Globe and Mail, La Presse, Financial Post et Yahoo.