Pourquoi GetApp est gratuit

Moteurs de recherche en 2023 : comment les internautes canadiens cherchent-ils des informations en ligne?

Publié le 2023-04-03 par Tessa Anaya

La recherche d'informations est une activité quotidienne pour la plupart des internautes québécois, mais les moteurs de recherche ne sont pas les seules plateformes qu'ils utilisent. Avant d'investir dans des outils SEO (Search Engine Optimization, soit "optimisation pour les moteurs de recherche") et des stratégies de marketing, voici ce que les PME doivent savoir.

Étude de l'utilisation des moteurs de recherche au Canada et au Québec

La recherche est l'une des caractéristiques essentielles de l'Internet d’aujourd’hui. Les entreprises axées sur la recherche en ligne, telles que Google et Yahoo, ont été les chefs de file de la croissance d'Internet au début des années 2000.

La recherche en ligne par les utilisateurs revêt une importance capitale pour les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes. 

Mais les nouvelles technologies et les nouveaux intérêts commerciaux ne cessent de faire évoluer Internet. À l'heure de TikTok et du Web 3.0, les consommateurs continuent-ils à effectuer des recherches comme ils le faisaient il y a dix ans, cinq ans, et même deux ans?

Pour en savoir plus, nous avons interrogé 1 004 internautes Canadiens, dont près de 300 Québécois; nous examinerons les réponses de ces deux panels. Dans cet article, nous nous intéressons aux tendances générales en matière de recherche en ligne, ainsi qu'aux avantages de l'utilisation des moteurs de recherche traditionnels par rapport à la recherche sur les réseaux sociaux.

Dans la deuxième partie de cette enquête, nous chercherons à savoir si les consommateurs font confiance aux résultats qu'ils obtiennent lorsqu'ils effectuent des recherches et nous verrons comment les PME peuvent s'assurer qu'elles diffusent un contenu fiable auprès de leur public. Vous trouverez la méthodologie utilisée à la fin de cet article.

La majorité des internautes québécois effectuent des recherches tous les jours

Tous les participants québécois à notre enquête effectuent des recherches en ligne au moins une fois par mois, et la plupart d'entre eux le font bien plus fréquemment. Dans l'ensemble, 76 % des participants déclarent rechercher des informations en ligne une fois par jour ou plus, et 16 % le font au moins une fois par semaine. Près de la moitié des internautes interrogés font des recherches plusieurs fois par jour, et 17 % d'entre eux en font 10 fois ou plus.

Fréquence des recherches en ligne

Les ordinateurs portables, les téléphones intelligents et les ordinateurs de bureau sont les appareils les plus utilisés pour effectuer des recherches en ligne et restent l'option préférée de respectivement 33 %, 30 % et 28 % des personnes interrogées. 9 % déclarent préférer les tablettes, mais aucun participant n'a déclaré que son mode de recherche préféré était le téléviseur connecté ou l'assistant virtuel comme Amazon Alexa ou Google Home. 

Par ailleurs, bien que la recherche vocale soit plus communément utilisée grâce aux téléphones intelligents et aux assistants virtuels, ce mode de recherche s'avère peu répandu d'après notre enquête. Seules 2 % des personnes interrogées en font leur premier choix, alors que 92 % déclarent préférer effectuer leur requête par écrit.

Les moteurs de recherche en ligne conservent leur position dominante, avec Google en tête de liste

La fonctionnalité de recherche est commune à toutes les plateformes numériques, de sorte que les consommateurs disposent de plusieurs options au moment de chercher des informations. Par exemple, lorsqu'ils veulent acheter un article spécifique, ils peuvent le chercher sur un moteur de recherche ou sur un site de commerce électronique. De même, ils peuvent utiliser un moteur de recherche pour trouver des vidéos didactiques ou aller directement sur un site de vidéos.

65 % des Québécois interrogés déclarent utiliser uniquement des moteurs de recherche (comme Google, Bing et Yahoo) pour trouver des informations en ligne. 30 % utilisent à la fois les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, comme YouTube, Facebook, Twitter et TikTok. Un pourcentage beaucoup plus faible (5 %) indique ne faire des recherches qu'à travers les réseaux sociaux.

Une écrasante majorité des utilisateurs de moteurs de recherche privilégient Google :  96 % déclarent que c'est leur outil préféré, tandis que DuckDuckGo, Yahoo, Bing et Ask récoltent chacun moins de 2 % des votes. Cette domination du marché découle de l'évolution constante des algorithmes de recherche de Google qui attirent les utilisateurs et, par conséquent, les annonceurs.

Le manque de confiance dissuade les utilisateurs d'effectuer des recherches sur les réseaux sociaux

Même parmi ceux qui utilisent à la fois les réseaux sociaux et les moteurs de recherche pour trouver des informations en ligne, les moteurs de recherche restent le moyen le plus populaire. 61 % de ce groupe de répondants québécois déclarent utiliser plutôt les moteurs de recherche, tandis que 37 % disent avoir tendance à utiliser autant les réseaux sociaux que les moteurs de recherche. 

Pour ceux qui n'utilisent pas les réseaux sociaux pour leurs recherches, ce choix est justifié par le manque, selon eux, de pertinence et de fiabilité de l'information. 34 % déclarent ne pas faire confiance aux résultats obtenus sur les réseaux sociaux, et 22 % estiment que les informations ne sont pas de bonne qualité. Mais d'autres facteurs, tels que la force de l'habitude, la perception d'une meilleure interface utilisateur sur les moteurs de recherche, et la préférence pour les résultats personnalisés contribuent à la grande popularité des moteurs de recherche.

Raisons pour lesquelles les utilisateurs québécois évitent d'effectuer leurs recherches sur les réseaux sociaux
Conseil aux PME : les internautes ont tendance à s'en tenir aux plateformes de recherche qu'ils connaissent déjà, mais il semblerait qu’ils considèrent les résultats des moteurs de recherche plus fiables et plus pertinents. Veillez à ce que le contenu d'une marque corresponde bien à l'intention de recherche des utilisateurs grâce à des logiciels TALN (traitement automatique du langage naturel) afin de leur fournir un contenu pertinent et fiable pour les requêtes que vous cherchez à cibler.

Différents contenus appellent différentes méthodes de recherche

Mis à part la préférence générale des utilisateurs, ou pour les moteurs de recherche, ou pour les réseaux sociaux, nous avons aussi demandé aux répondants québécois qui effectuent des recherches sur ces deux types de plateformes de choisir celle qu'ils préfèrent selon les différents types de contenus. Il existe des différences significatives dans la façon dont les gens font des recherches, selon ce qu'ils recherchent.

Google, Yahoo et les moteurs de recherche du même acabit restent encore la méthode préférée pour les recherches d’ordre général (66 %), trouver un restaurant (48 %), se renseigner sur des activités de loisirs (44 %), consulter des sites de voyage (44 %), les sujets relatifs à l’éducation et aux études (42 %), trouver des informations sur des boutiques de vêtements (42 %) ou encore faire du magasinage en ligne (42 %).

De leur côté, les réseaux sociaux s'avèrent les moyens les plus populaires pour trouver des tutoriels et manuels d'utilisation (38 %) et pour lire les actualités concernant les célébrités (32 %).

Les utilisateurs déclarent ensuite chercher indifféremment sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux pour trouver des informations générales sur les marques (45 %), l’art de vivre (42 %), l’art et le design (39 %) et des recettes de cuisine (39 %). À noter que 36 % des répondants utilisent cette méthode pour trouver des tutoriels, presque à égalité avec la part cherchant sur les réseaux sociaux uniquement.

Par ailleurs, les recherches en ligne concernant les entreprises et le monde professionnel sont principalement effectuées sur les moteurs de recherche (36 %) mais également par le biais d’une combinaison de moteurs de recherche et de réseaux sociaux (31 %). Quant à la recherche d’emploi, 33 % des internautes interrogés font la quête d’opportunités de carrière sur les moteurs de recherche et 29 % à la fois sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.

Recherches les plus fréquemment effectuées sur les réseaux sociaux et les moteurs de recherche

S'il est vrai que les moteurs de recherche restent très populaires, les internautes ne les considèrent pas comme l'unique moyen de trouver des informations. Pour comprendre certains de leurs inconvénients, nous avons demandé, à l’échelle nationale, à ceux qui ne font des recherches que sur les réseaux sociaux, pourquoi ils n'utilisaient pas les moteurs de recherche. Ces personnes préfèrent se fier aux informations provenant des membres de leur propre réseau et soulignent que les moteurs de recherche n'offrent pas ce genre d'information. Ils déclarent aussi que les résultats qu'ils obtiennent par les réseaux sociaux sont plus dynamiques et qu'ils apprécient leur interface utilisateur et leurs fonctionnalités. 

Inconvénients des moteurs de recherche selon les utilisateurs des réseaux sociaux
Conseil aux PME : lorsquevous élaborez votre stratégie de marketing numérique ou de recherche, gardez à l'esprit que les moteurs de recherche et les réseaux sociaux répondent à des expériences et des attentes différentes de la part des utilisateurs. Il se peut que votre marketing fonctionne mieux sur l'un que sur l'autre, selon le contenu que vous proposez et de l'étape du parcours d'achat où se trouve l'utilisateur lorsqu'il consulte ce contenu. Les logiciels de parcours client peuvent aider à visualiser ce parcours et à élaborer du contenu pour chaque étape.

YouTube est en tête des réseaux sociaux utilisés pour des recherches

Le paysage des réseaux sociaux est très fragmenté, avec toute une série de plateformes différentes qui s'adressent à des groupes démographiques différents, dans des régions différentes et qui proposent des types de contenu différents.

La plateforme la plus populaire en matière de recherche est YouTube. 81 % des Québécois qui effectuent des recherches sur les réseaux sociaux déclarent les faire sur cette plateforme, devant Facebook (70 %) et Instagram (41%). Si la recherche est si populaire sur YouTube, c'est peut-être parce que l'expérience utilisateur se focalise moins sur les nouveautés et les dernières tendances que sur les contenus moins récents, mais susceptibles d'être utiles à l'internaute. Elle permet aussi de faire remonter du contenu permanent, comme des vidéos de divertissement ou de tutorat qui remportent un succès durable que les utilisateurs aiment voir et revoir. Les autres réseaux sociaux qui font la part belle à l'actualité (Facebook, Instagram, Twitter) se focalisent principalement sur les nouveautés, et non sur les contenus restés populaires au fil des ans.

Le format vidéo apparaît globalement comme un support apprécié des internautes. 30 % des personnes interrogées dans le cadre de l'enquête déclarent effectuer leurs recherches à partir d'une plateforme vidéo (Instagram, TikTok, YouTube, etc.). Près de trois quarts (72 %) de ces utilisateurs recherchent des vidéos au moins une fois par jour. YouTube est la plateforme la plus populaire de ce groupe pour la consommation de contenu vidéo. 81 % disent que c'est leur plateforme préférée, devant Instagram (12 %) et TikTok (7 %).

Les contenus didactiques et les vidéos amusantes ou divertissantes sont particulièrement prisés de ce public, qui s'intéresse aussi à toutes sortes de vidéos, comme les actualités, le contenu éducatif, les évaluations et les démonstrations de produits qui semblent également très appréciés.

Principaux types de contenus recherchés sur les plateformes vidéo des réseaux sociaux

41 % des utilisateurs de vidéos déclarent que le principal avantage de ces plateformes est que le contenu vidéo est plus attractif que les autres types de résultats de recherche. Et 79 % déclarent que les vidéos leur permettent de mieux comprendre et/ou retenir les informations. Ce qui explique, du moins en partie, pourquoi la recherche de vidéos est si populaire pour les contenus éducatifs et didactiques.

La recherche traditionnelle domine toujours, mais les réseaux sociaux et la vidéo occupent des segments de marché importants

Dans la plupart des cas, les internautes québécois préfèrent encore utiliser les moteurs de recherche pour trouver des informations en ligne. Cependant, bon nombre d'entre eux effectuent également des recherches à l'aide des réseaux sociaux, en particulier pour du contenu relatif aux tendances ou du contenu adapté à leurs propres réseaux sociaux. Ils considèrent également que la recherche vidéo présente un intérêt pour les contenus éducatifs et didactiques, peut-être parce qu'ils trouvent que la vidéo est le meilleur format pour cela et ils se tournent vers des sites spécialisés pour y trouver ce qu'ils recherchent.

Les PME doivent comprendre comment les utilisateurs préfèrent trouver du contenu en fonction de ce qu'ils recherchent et adapter leur stratégie en conséquence.

Dans la deuxième partie de cette enquête, nous interrogerons les internautes québécois sur la fiabilité des résultats de recherche et sur ce qu'ils pensent des résultats de recherche personnalisés et géolocalisés.

Vous cherchez un logiciel de SEO/SEM? Consultez notre catalogue!


Méthodologie :

Pour recueillir des données de cette étude, GetApp a mené une enquête en ligne en février 2023, auprès de 1 004 personnes résidant dans toutes les provinces du Canada. Au Québec, 282 participants ont été identifiés et font l'objet de cet article. Le panel de participants est représentatif de la population canadienne en ce qui concerne l'âge et le sexe et vous trouverez ci-après les critères de sélection des participants :

  • Âgé(e) de plus de 18 ans
  • Effectue des recherches en ligne au minimum plusieurs fois par mois

N.B. : les applications mentionnées dans cet article sont des exemples pour illustrer une fonctionnalité ou un outil dans un certain contexte et ne sauraient constituer une quelconque approbation ou recommandation. Elles proviennent de sources jugées fiables au moment de la publication.


Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.

À propos de l'auteur(e)

Tessa est analyste de contenu pour GetApp. Elle fournit des informations sur les logiciels aux PME locales. Citée par Globe and Mail, La Presse, Financial Post et Yahoo.

Tessa est analyste de contenu pour GetApp. Elle fournit des informations sur les logiciels aux PME locales. Citée par Globe and Mail, La Presse, Financial Post et Yahoo.