Quelles stratégies de transformation numérique les PME canadiennes suivent-elles pour être présentes en ligne?

Publié le 2022-11-22 par Tessa Anaya

La présence numérique d'une entreprise est un processus en constante évolution qui a été affectée par le manque de stabilité des deux dernières années. Pour savoir dans quelle mesure la pandémie a affecté les initiatives numériques, et à quoi pourrait ressembler le paysage du web en 2023, nous avons interrogé plus de 300 employés de petites et moyennes entreprises (PME) au Canada, dont 50 employés au Québec.

Transformation numérique des PME canadiennes

À l'heure actuelle, les dirigeants d'entreprise connaissent l'importance de la transformation numérique et de l'innovation et ce grâce à leurs pairs, aux personnes influentes de leur secteur et aux gourous de la technologie. D'après les experts, les entreprises peuvent identifier de nouveaux moyens d'attirer les clients, de nouvelles sources de revenus et de nouveaux modèles économiques.

Cependant, le nombre de technologies disponibles sur le marché peut intimider une petite entreprise, que ce soit au moment de choisir un logiciel d'intelligence artificielle ou un outil de création de site web. Une fois que la sélection est faite, il existe bien des façons de les implémenter et encore davantage de façons d'échouer. 

Nous avons voulu savoir comment les petites entreprises ont géré leur stratégie numérique pendant la pandémie et quelles sont les perspectives pour 2023. Dans ce but, nous avons interrogé près de 300 employés, propriétaires et gestionnaires de petites et moyennes entreprises situées au Canada, 57 étant basées au Québec, qui ont déployé une stratégie numérique. La majeure partie de cet article porte sur les réponses des participants québécois, mais nous indiquons clairement les données nationales utilisées, le cas échéant. Rendez-vous au bas de cet article pour consulter la méthodologie complète.

Comment une présence numérique peut-elle aider les PME au Québec?

Les employés interrogés travaillent dans des PME ayant déjà mis en place une stratégie numérique. Comme ils représentent des entreprises de différents secteurs et de différentes tailles (de 2 à 250 employés), les avantages découlant de leurs investissements varient grandement. Nous leur avons demandé de sélectionner trois façons (parmi neuf propositions) dont leur entreprise a bénéficié de cette stratégie numérique. Chacune de ces neuf options a obtenu entre 21 % et 39 % des réponses, ce qui laisse à penser qu'il y a autant d’avantages que d'entreprises.

Avantages de la technologie pour les PME

Au sommet de la liste figurent les opportunités commerciales dont les PME bénéficient grâce à un plus grand ciblage, suivies de l'efficacité accrue du service client, de la possibilité de développer des produits ou services dans de nouveaux marchés et du développement de la réputation de la marque. Ces avantages ont été relevés par plus d'un tiers des personnes interrogées.

En revanche, la personnalisation, l'individualisation et l'évaluation continue des indicateurs commerciaux constituent des avantages moins courants selon un quart des personnes interrogées environ.

Une stratégie numérique peut donc avoir de multiples avantages, qu'il s'agisse d'améliorer la notoriété de la marque, la commercialisation ou la portée d'une entreprise.

Le courriel et les réseaux sociaux restent les éléments les plus importants d'une stratégie numérique

La présence numérique d'une entreprise peut prendre bien des formes. Selon sa structure et les types de clients qu'elle cible, elle peut avoir un site web, une page sur les réseaux sociaux ou une stratégie de recherche. Certaines entreprises peuvent accorder plus d'importance aux sites agrégateurs d'avis, au marketing d'influence ou à la collecte de données.

Nous avons sondé des employés de PME québécoises à propos de l'importance de divers aspects des stratégies numériques. Le marketing par courriel et les campagnes sur les réseaux sociaux ont été jugés "assez" ou "très important[s]"  par 86 % des personnes interrogées. Cela étant, les stratégies que nous avons abordées dans notre enquête ont été évaluées comme ayant la même importance par plus de 50 %. Le domaine considéré comme "très important" par la plupart des professionnels est celui des campagnes sur les réseaux sociaux (49 %). De l'autre côté du spectre, les influenceurs et les robots conversationnels sont jugés moins importants et sont, dans l’ensemble, moins utilisés.

Importance des tendances numériques

Dans l'ensemble, les PME continuent de privilégier les canaux de marketing établis comme les campagnes par courrier électronique et les réseaux sociaux, qui ont un faible coût d'utilisation, des taux de réussite prévisibles et des dépenses faciles à déterminer. Ces canaux existant depuis longtemps, les spécialistes sont plus simples à recruter. Cependant, bien que les robots conversationnels et les influenceurs soient une réalité depuis quelque temps, ils peuvent s'avérer compliqués à utiliser pour une petite entreprise.

  • Le marketing d'influence consiste pour une marque à collaborer avec des influenceurs pour promouvoir des produits ou des services. Un influenceur peut être toute personnalité publique, mais il s'agit souvent d'individus qui ont un grand nombre d'abonnés sur les réseaux sociaux comme Instagram, YouTube ou TikTok. La majorité des influenceurs gagnent leur vie en collaborant avec des marques qui souhaitent toucher le même type de public.
  • Pour les PME qui peinent à se faire une place dans le marketing d'influence, les logiciels spécialisés peuvent s'avérer utiles. Ces outils permettent de découvrir des influenceurs, de gérer la communication et la coordination, et d'évaluer l'efficacité de ses efforts.
  • Les robots conversationnels, aussi appelés chatbots, sont des outils automatisés qui peuvent s'adresser aux clients, répondre aux questions les plus fréquemment posées, ou même réaliser des tâches simples, comme réserver une table dans un restaurant ou prendre un rendez-vous. Ils sont souvent intégrés à des sites web ou des applications et s'affichent comme une fenêtre de messagerie textuelle.

Les logiciels de chatbots fournissent des robots prêts à l'emploi ou personnalisables et peuvent être intégrés dans des canaux existants, comme un site web ou une application. Ils peuvent fonctionner en synergie avec d'autres outils de service client et permettent de sensibiliser les clients, de susciter leur intérêt et de générer des prospects.

Remarque : ces méthodes ne conviennent pas à toutes les entreprises. Analysez votre marché et déterminez l'activité de la concurrence avant de vous lancer.

La plupart des PME actualisent leurs plateformes numériques au moins une fois par semaine

Les outils de marketing numérique s'adaptent à l'évolution rapide des besoins d'une PME actuelle, ce qui les rend incontournables. Les marques peuvent modifier leur approche marketing pour la rendre plus efficace, et les clients obtiennent des informations précises et pertinentes qui les aident à prendre des décisions ou à accéder à des services.

Bien des employés au Québec ayant participé à notre enquête ont indiqué que leur entreprise actualisait tous les jours les contenus publiés sur ses principales plateformes numériques. Pour les sites d'avis (notamment les réponses aux avis), les réseaux sociaux et les sites de commerce électronique, les mises à jour quotidiennes constituent la fréquence la plus courante (respectivement pour 44 %, 40 % et 35 % des personnes interrogées). Les mises à jour hebdomadaires ou plus sont les plus fréquentes pour les moteurs de recherche (40 %) et les sites web de l'entreprise (35 %). Dans l'ensemble, les PME apportent des changements réguliers à cette présence en ligne en raison de facteurs internes et externes.

Fréquence d'actualisation des plateformes dans le cadre des stratégies numériques

Logiciel de gestion de la présence numérique

Entretenir leur présence sur les sites d'avis peut s'avérer difficile pour les PME. Certaines utilisent un logiciel de gestion des avis pour recueillir les avis des clients, surveiller les mentions de la marque sur différentes plateformes, répondre aux commentaires négatifs et améliorer leur présence en ligne.

Si certaines PME connaissent bien les outils de gestion des réseaux sociaux, elles ne sont peut-être pas pleinement au fait de leurs avantages. Ces logiciels peuvent publier aisément du contenu sur différents canaux tout en suivant les performances marketing. Ce type d'outil s'avère particulièrement utile dans une petite entreprise où une seule personne doit gérer les réseaux sociaux en plus de ses autres responsabilités.

De la même façon, les outils d'optimisation et de gestion des moteurs de recherche (SEO et SEM en anglais) permettent aux entreprises de gérer la façon dont leur marque est mentionnée sur Internet lorsque les internautes recherchent des termes pertinents. L'optimisation des moteurs de recherche (SEO) vise à améliorer le classement d'une marque sur les pages de résultats des moteurs de recherche, tandis que la gestion des moteurs de recherche (SEM) consiste à faire de la publicité payante auprès des sites de moteurs de recherche.

Pour finir, bien des PME utilisent des outils de création de sites web pour créer et mettre à jour leur site. Chacun peut ainsi travailler facilement sur des pages web, quelles que soient ses compétences techniques. Ce type de logiciels incluent des fonctionnalités pour créer des boutiques en ligne, accepter des paiements, améliorer les performances de recherche, intégrer les réseaux sociaux, etc.

Les investissements numériques devraient augmenter jusqu'en 2024

Parmi les PME que nous avons interrogées au Canada, les budgets devraient rester inchangés ou augmenter d'ici 2024. 48 % disent que les investissements dans leur stratégie numérique resteront les mêmes au cours des deux prochaines années, et 43 % pensent qu'ils augmenteront. Seuls 9 % des personnes interrogées pensent qu'ils devraient baisser. 

48 % des PME prévoyant d'investir davantage dans leur stratégie numérique l’envisagent car leur stratégie actuelle fonctionne bien et qu’ils espèrent ainsi davantage de revenus. Pour 36 %, une augmentation sera nécessaire pour terminer d’implémenter la stratégie désirée. Ces PME s'accordent à dire qu'elles travaillent encore au déploiement de la stratégie, et qu'elles doivent investir davantage jusqu'à ce qu'elle soit pleinement finalisée. Recruter pour des postes vacants (6 %) et ajuster la stratégie actuelle (10 %) ont également été cités comme des raisons d'investir.

Le saviez-vous? Comme dans tout autre secteur d'activité, les initiatives numériques ont plus de chances de réussir si elles sont bien planifiées et gérées.

Au lieu de lancer un projet à la suite de la commercialisation d'une nouvelle technologie intéressante, il faut prendre en compte les défis de votre entreprise, les tendances du marché et vos objectifs. Un planificateur stratégique peut vous aider à prendre tous ces facteurs en compte et à estimer les résultats futurs. Il peut par ailleurs vous aider à identifier les ressources nécessaires pour atteindre vos objectifs.

Quant aux ressources financières, un outil pour budget permet de définir, de suivre et d'approuver les budgets des projets. Il confère la flexibilité nécessaire pour réagir aux changements imprévus et assure la transparence dans toute l'entreprise.

Le facteur humain est bien évidemment crucial, et notre enquête a révélé que deux tiers des PME canadiennes ont embauché ou licencié des employés à la suite de leur stratégie numérique. Si vous ne disposez pas des compétences ou de l'expérience nécessaire à la réalisation de vos projets numériques, les logiciels de recrutement vous aideront à embaucher les meilleurs talents. Pour les PME qui ont développé leurs effectifs, les développeurs, les spécialistes du marketing numérique et les concepteurs web font partie des rôles les plus recherchés.

Les PME apprécient la concurrence numérique avec les grandes entreprises

Les initiatives numériques exigent des compétences et des investissements. Il est facile de comprendre pourquoi les grandes entreprises sont mieux placées que les petites et moyennes entreprises. Les grandes entreprises disposent de plus de spécialistes en informatique, sans parler du temps et des moyens financiers nécessaires pour recruter des experts ou faire appel à des éléments externes.

75 % des professionnels des PME québécoises interrogés s'accordent à dire que les grandes entreprises sont plus favorisées que les PME à l'ère du numérique. Cependant, les petites entreprises ont aussi des atouts bien à elles. Leur taille leur permet d'agir rapidement, et elles peuvent compter sur des systèmes et des processus moins coûteux à adapter à la transformation numérique.

À l'échelle nationale, les opinions des PME sont plus variées; 42 % des personnes interrogées disent que leur organisation est en concurrence avec des entreprises plus importantes du même secteur. 41 % disent ne pas s'intéresser à ce que font leurs concurrents, et 17 % considèrent que leur existence est un avantage.

Parmi les personnes interrogées qui opèrent dans un secteur dominé par de grandes entreprises, la majorité (66 %) affirme que la concurrence est un facteur positif et qu'elle stimule la croissance des entreprises. Seuls 14 % d'entre eux estiment qu'il est injuste que les grandes entreprises aient un tel monopole. Environ un cinquième des répondants (19 %) pensent que la situation présente des aspects positifs tout comme des aspects négatifs.

Les personnes interrogées pour lesquelles l'existence de grandes entreprises dans leur secteur est vue comme un facteur positif ont donné trois raisons principales :

  1. Elles encouragent la croissance du marché à un niveau global, ce qui est bon pour les PME (46 %)
  2. Les PME apprennent en observant comment les grandes entreprises fonctionnent (30 %)
  3. Les clients des grandes entreprises sont amenés à s’intéresser et à acheter des produits/services des PME (22 %)
Avantages pour les PME de la présence des grandes entreprises

En résumé

Nos études sur la présence numérique des PME au Canada, abordées dans deux articles, ont révélé des informations utiles pour les entreprises :

  • La pandémie de COVID-19 a été un moteur important des initiatives numériques.
  • Il y a plusieurs facteurs de succès à prendre en compte : les motivations et les résultats dépendent de l'entreprise et de sa situation.
  • Les entreprises sont plus susceptibles d'embaucher des individus que de les licencier en raison de la transformation numérique.
  • Les tactiques de marketing établies, comme les campagnes par courriel et les réseaux sociaux, restent incontournables pour les PME.
  • Les PME considèrent que l'existence de grandes entreprises dans leur secteur a un impact positif dans l'ensemble, car elles stimulent la concurrence, sensibilisent les clients et favorisent la croissance.
Vous cherchez un outil de création de sites web? Consultez notre catalogue!


Méthodologie de l'enquête :

La Digital Presence Survey de GetApp a été lancée en août et en septembre 2022. Parmi tous ceux qui y ont répondu, 290 employés ont été retenus, 57 d'entre eux résidant au Québec. Les critères de sélection sont les suivants :

  • Doit résider au Canada 
  • Doit avoir entre 18 et 65 ans
  • Doit être employé à temps partiel ou à temps plein à un poste de niveau intermédiaire ou supérieur au sein d'une entreprise fondée avant la pandémie de COVID-19 et composée de 2 à 250 employés.
  • Doit être employé dans une entreprise qui a adopté une stratégie numérique avant ou depuis l'apparition de la pandémie de COVID-19.
  • Doit avoir occupé le même poste entre août 2020 et août 2022.
  • Doit avoir une connaissance du modèle économique de son entreprise et de la conception et de l'implémentation de stratégies numériques dans l'organisation.

Note : Les logiciels mentionnés dans cet article n'y figurent qu'à titre d'exemple pour illustrer une fonctionnalité dans son contexte et non à des fins publicitaires.


Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.


Partager cet article

À propos de l'auteur(e)

Analyste de contenu pour GetApp, elle prodigue des conseils sur les logiciels aux PME locales. Publiée dans le Globe and Mail, La Presse, le Financial Post et Yahoo.

Analyste de contenu pour GetApp, elle prodigue des conseils sur les logiciels aux PME locales. Publiée dans le Globe and Mail, La Presse, le Financial Post et Yahoo.